Poèmes en Retz


Aller au contenu

Espérance

Rêveries

Notre Dame de la route, Marie des grands espaces
Regarde tes enfants, seuls au bord du chemin
Courbés à deux genoux, ils se voilent la face
Suppliant, implorant de meilleurs lendemains.

L’avenir est pour eux perdu dans les nuages
L’horizon disparaît dans les voiles de la nuit
Vierge de la clarté, estompe les orages
Que d’augustes matins jaillissent sans un bruit

La rosée bienfaisante calmera leurs souffrances.
Toi qui rayonne au ciel dans ton Assomption
Insuffles-leur ta force, ô reine de la France
Rallume l’espérance, ô fille de Sion

Le ruban de la vie s’enroule et se déroule
Mouvements incessants des courbes du destin
Que jamais, sous nos pieds, se déchaîne la houle
Rassure-nous Marie en nos pas incertains.

La route est bien trop longue et nos corps fatigués
Pourrais-tu, s’il te plaît, nous donner le remède
Pour qu’enfin nous cessions de geindre et de pleurer
Marie du grand chemin, Marie, viens à notre aide.

Je sais bien que pour toi, Marie de Galilée
Autrefois tu marchais, tu te faisais porter
Mais aujourd’hui, vois-tu, les temps ont bien changé
Si nous devons survivre, il faut nous adapter.

Espérance des pauvres et des désespérés
Eclaire notre nuit, princesse de la joie
Jamais, ô non jamais, tu n’as laissé tomber
Ceux qui te suppliaient, ceux qui croyaient en toi.


Page d'accueil | Nature | Rêveries | Animaux | Contact | Plan du site


Copyright©2008 - nom de domaine: neodomaine - www. neodomaine.com - WebSite X5 Evolution - 01 déc 2018 - | orianedejade@msn.com

Retourner au contenu | Retourner au menu